Comment photographier un feu d’artifice ?

Le Nouvel An approche à grands pas : la saison des feux d’artifice par excellence. Vous vous demandez comment capturer en images ces spectacles éphémères ? Point sur le matériel, les réglages et les techniques nécessaires pour réussir vos photos de feux d’artifice.

Photographier un feu d'artifice

Photo par P. Lando

Le matériel indispensable

Toute bonne préparation commence par l’équipement adéquat. Pour photographier un feu d’artifice, il vous faudra donc :

  • Un appareil : Compact ou reflex, il doit permettre des prises de vue avec un temps d’exposition de 2 secondes minimum.
  • Un trépied : C’est l’accessoire indispensable pour éviter le flou. Il maintient votre appareil immobile.
  • Une télécommande : pour un déclenchement à distance et éviter tout mouvement.
  • Une lampe de poche : pour régler au mieux votre appareil dans l’obscurité.
  • Un parapluie : pour vous protéger (ainsi que l’appareil) de la pluie. Encore mieux : prévoyez un assistant pour tenir le parapluie. 😉

L’emplacement idéal

Faites un repérage en journée pour trouver le lieu d’où prendre vos photos.

Emplacement pour photographier une feu d'artifice

Photo par P. Lando

  • Préférez un endroit peu fréquenté pour vous installer. Vous éviterez ainsi de vous faire bousculer.
  • Prenez suffisamment de recul par rapport au pas de tir. Optez pour une vue d’ensemble.
  • Profitez des décors naturels pour : mettre en scène votre photo, jouer sur le reflet d’un plan d’eau, l’ombre d’un pont ou d’un monument.

Il est important de connaître à l’avance la hauteur approximative des explosions. Cela vous permettra de faire un bon cadrage dès le lancement des premières fusées.

Les réglages de votre appareil

La plupart des compacts proposent un mode « feu d’artifice » ou « nuit ». Il permet déjà de faire de belles photos de feux d’artifice. Veillez néanmoins à désactiver le flash !

Pour les appareils reflex, voici les paramètres que nous vous conseillons :

  • Objectif : grand angle (16-35 mm), voire très grand angle pour capter la totalité du spectacle.
  • Mise au point : Débrayer l’autofocus (qui se comporte mal dans l’obscurité) et caler la mise au point sur l’infini.
  • Sensibilité ISO : Pour éviter le bruit causé par les poses longues, utiliser la sensibilité la plus basse possible (de 50 à 200 ISO).
  • Ouverture du diaphragme : Travailler en mode manuel. En fonction de l’intensité et de la couleur du tir, entre f/8 et F/11.

La méthode de déclenchement

Tout l’art de la photo de feu d’artifice réside dans la vitesse de déclenchement.

Notre conseil ? Utilisez le mode Bulb (ou pose longue) : ce réglage ouvre l’obturateur tant que le déclencheur est appuyé.

Ensuite, suivez ces 3 étapes :

  1. Appuyer sur le déclencheur.
  2. Laisser exposer.
  3. Refermer en lâchant le déclencheur.

Photographier le final d'un feu d'artifice

Vous l’avez compris, le temps d’exposition est primordial. Il s’ajuste à l’intensité lumineuse perçue :

  • Plus il y a d’explosions (et donc de lumière), moins longtemps on expose – 2 à 5 secondes
  • Pour les tirs isolés, exposez plus longtemps – 5 à 8 secondes.

Petite astuce : Appuyez sur le déclencheur quand vous entendez la fusée partir. Relâchez quand l’explosion est finie. Tout est une question de dosage. Au fur et à mesure, vous prenez le rythme de l’artificier.

Un dernier conseil : Faites un maximum de clichés ! C’est le meilleur moyen de faire LA photo de feu d’artifice dont vous rêviez.

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *