La photographie de rue, tout un art!

A la recherche d’un nouveau défi photo ? Essayez le reportage photo de rue. Le but ici : faire une photo qui « raconte une histoire » ou saisir de manière spontanée un sujet dans un lieu public. La « Street Photography » est une discipline majeure de la photographie qui est aujourd’hui à la portée de tous les amateurs. Point sur le matériel, les lieux, les méthodes et les sujets à privilégier.

Photographie de rue

Photo par Rosanne Dubbeld

Comment s’équiper en rue ?

Tout dépend du rendu souhaité mais la règle veut qu’on ne s’encombre pas. Muni d’un petit boîtier, vous passez également plus facilement inaperçu. Ce qui est un atout quand on parle de photographie de rue. Vous pouvez ainsi prendre vos clichés en toute tranquillité.

La seule contrainte : disposer d’un grand angle (35 ou 50 mm) pour capturer les sujets dans leur décor. Pour les autres réglages, un mode automatique est tout à fait satisfaisant.

Quels lieux comme décors ?

L’appellation « photographie de rue » n’implique pas de rester coincé sur les trottoirs de nos villes. On entend la rue au sens large, incluant tous les lieux publics.

  • Les rues d’une ville (petite ou grande),
  • Les stations de métro ou les gares,
  • les rues commerçantes,
  • les quartiers d’affaires.

Bref, tous les endroits où le photographe pourra capter une scène de la vie courante avec son appareil.

Photographie de rue - Noir et blanc

Photo par Dana C Voss

Les évènements sont aussi intéressants : manifestations, fêtes populaires ou tout rassemblement de personnes dans un lieu public.

Les règles de la photographie de rue

Osez ! Passez outre votre timidité et arpentez la foule « appareil à la main » sans complexe. La plus grande crainte est souvent la réaction des personnes photographiées. Celle-ci est rarement négative. Si tel est le cas, vous effacez cette photo et vous passez à la suivante. Vous pouvez aussi simplement demander aux personnes l’autorisation de les prendre en photo.

Photo de rue

Photo par Dana C Voss

Mode camouflage ou pas ? Il existe deux écoles. Certains photographes préfèrent que les passants soient conscients de leur présence. D’autres (sûrement les plus timides :)) préfèrent la discrétion, quitte à se faire passer pour des touristes. C’est le costume idéal pour faire semblant de photographier autre chose.

Passez en mode « planque » : vous avez trouvé un décor intéressant ? Installez-vous confortablement avec votre appareil. Et tel le pêcheur qui attend que le poisson morde, attendez le passant. Capturez ensuite l’image souhaitée au moment venu.

Persévérez : testez, essayez, pratiquez, cherchez les cadres. Plus vous en ferez, plus vous avez de chances de récolter de bons clichés. Vous affûtez votre œil au fur et à mesure.

Inspirez-vous : regardez des exemples de photos de rue. Ils vous donneront des idées de sujets, de cadrages et même d’effets photo.

Capturer quoi ?

  • Les pratiques de la rue : Skate, roller, vélo
  • Les images insolites : Soyez au bon endroit au bon moment. Si vous trouvez un spot intéressant, prenez patience. Installez-vous et attendez que la magie opère.
  • Les personnes : Que ce soit des passants, des manifestants ou des scènes de la vie quotidienne. Conseil : cadrez large pour prendre les individus dans leur décor et tirer profit au maximum de l’ambiance de la rue.
  • Les détails : Un graffiti, une cabine téléphonique, un regard.
Photographie de rue

Photo par Rosanne Dubbeld

Alors amis photographes, sortez ! Faites de la rue le plus beau décor de vos photos.

Dernière astuce : essayez les impressions en noir et blanc pour vos photos de rue. Très bon rendu assuré.

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *